Marine Karbowski, ailleurs c’est tout

Le chemin de Marine Karbowski est un chemin de traverse, fait d’éclosions bourgeonnantes d’une absolue étrangeté dans un cadre apparemment habituel. A peine revenue d’une plongée initiatique dans l’univers des Hmongs du Vietnam, l’artiste prépare sa première rétrospective sous l’égide des galeries Cécile Dufay et Mondapart, en janvier 2021.
Un ambitieux projet présentant des oeuvres sur toile et sur papier, dont une dizaine de grands formats.

  • Vernissage le 12 janvier 2021 (par groupes de 5…)
  • Exposition du 13 au 30 janvier 2021
  • Lieu : Galerie Mondapart, 80 rue du Château à Boulogne (92),
    métro L10 J.Jaurès

Cela fait près de 15 ans que Cécile Dufay suit avec admiration l’évolution du travail de Marine Karbowski. Il manifeste plus de sérénité, sans perdre son humour, avec cette constante de rendre bizarres et hallucinées les saynètes les plus banales.

Il n’est plus très courant de peindre sous LSD, mais Marine Karbowski secrète par elle-même cette faculté de percer l’étrange et pénétrant mystère qui nous entoure, sans filtre, grâce à son âme de chamane. Peut-être est-ce pour cela qu’elle se sent tellement chez elle à l’autre bout du monde, chez les Hmongs, ce territoire complexe et préservé où les présences invisibles sont encore familières.

Marine Karbowski voit dans cette forêt un amas de méduses, entend les jurons de ce lièvre, perce à jour les pensées habitées de ce buffle, peint sur un « papier de vent » un bouquet où bourgeonne un visage. Tout est normal.

Sa peinture est un maillage serré qui tisse le merveilleux et le prosaïque. Autrefois, les enfants savaient, certains adultes aussi : rien n’est simple, il n’y a pas de « réalité ». Mais l’univers javélisé qui est désormais le nôtre a besoin de réapprendre.

Pour autant, Marine Karbowski n’enjolive pas le quotidien. Elle le troue, soit délicatement, soit par lacération, pour laisser filtrer la lumière des esprits. Ce n’est plus un voyage, pas tout à fait de la science-fiction. C’est une évasion.

Marine Karbowski, formée aux Beaux-Arts d’Avignon, est née en 1978. Elle vit et travaille désormais en Occitanie.

Marine Karbowski, « Tas de méduses », huile sur toile, 97×195 cm

https://instagram.com/marinekarbowski?igshid=xan87ym87wo8

https://www.facebook.com/galeriemondapart

Rétrospective Marine Karbowski — Galerie Mondapart

« Peindre, c’est contenir l’univers dans un pinceau.

C’est trouver que vivre est couleurs, et la joie, tableau.

Que rire est matière, et rêver, bleu indigo. »

Marine Karbowski, décembre 2020
Marine Karbowski, Eve et Adam, acrylique sur toile, 130×195 cm

Publié par galerie cecile dufay

Un lieu intimiste, à deux pas du champ de mars à Paris. Qui ouvrira début 2021. Des artistes français dont l'atelier manifeste une belle maturité. Une sélection centrée sur les petits formats. Partenaire de la Galerie Mondapart à Boulogne (92) pour les expositions grand format.

%d blogueurs aiment cette page :