Isabelle Régnier, Isole Mie

Nous sommes isolés, contraints à des espaces réduits par la crise sanitaire.  » Isole Mie « , la prochaine exposition d’Isabelle Régnier à la Nonna Clélia, sera une ode à l’immensité des petits espaces, lorsqu’ils sont choisis. Et partagés.

Ischia, Mont Epomeo N°II. Huile et émulsion à l’oeuf sur toile, 35×75, 2007

Voici une exposition que nous aurons beaucoup attendue, espérée. Elle sonnera comme un hommage à la convivialité. Elle n’aura lieu que lorsque les restaurants auront de nouveau la possibilité de nous accueillir.

Franck Tedeschi, chef et créateur du si joli et si simplement chic espace de La Nonna Clélia, dans le 18ème arrondissement de Paris, ouvre ses portes aux toiles d’Isabelle Régnier, comme on ouvre une fenêtre sur ses origines.

Isabelle Régnier, elle, n’est nullement d’origine italienne. Mais, à l’instar des artistes d’autrefois, elle a fait de l’Italie sa terre de prédilection. Celle vers qui, inlassablement, elle va chercher cette lumière absolue, la tendresse virile de ses paysages polis par l’homme, ce mariage intense du ciel et de la terre.

Linosa, Filicudi, Ischia, Salina, golfe de Naples, Eoliennes et Pélagies, elle pratique leur splendeur à pied, souvent aux aurores, seule avec son carnet de croquis et ses pastels. Plus tard, parfois beaucoup plus tard, en France, elle traduira ses impressions, transformant certains paysages en souvenirs partagés.

Isabelle Régnier rend la vibration de la lumière, et les couleurs un peu ternies des images qui remontent à la mémoire. Huile, émulsion à l’oeuf, pigments purs. Ces pigments de l’industrie que sa soeur chimiste lui donna en début de carrière, et qui forment avec sa technique à l’ancienne un mélange incomparable, une palette rare, un oxymore coloré et velouté.

Alors, autour d’un « Artperitivo » de vins siciliens, dégustant les spécialités d’Italie du Nord léguées par la grand-mère du chef, vous pourrez rêver à vos voyages passés ou à venir, bientôt, très bientôt. Merci Mathilde Tedeschi pour cette belle idée.

« Je voudrais que le spectateur ressente ma peinture comme un art du temps, au même titre que la musique ou la danse. »

Isabelle Regnier

Isabelle Régnier est née en 1960. Elle vit et travaille entre Paris et la Rochelle.

Vue d’atelier d’Isabelle Régnier, automne 2020

https://www.facebook.com/isab.regnier

https://www.instagram.com/restaurant_nonnaclelia

Publié par galerie cecile dufay

Un lieu intimiste, à deux pas du champ de mars à Paris. Qui ouvrira début 2021. Des artistes français dont l'atelier manifeste une belle maturité. Une sélection centrée sur les petits formats. Partenaire de la Galerie Mondapart à Boulogne (92) pour les expositions grand format.

%d blogueurs aiment cette page :